9 mars 2018

Téméraire, tome 2: Le trône de jade, de Naomi Novik


Je vous parle aujourd'hui du second tome d'une série originale, mêlant guerres napoléoniennes et dragons de combat...


Résumé :

Téméraire le dragon et son "cavalier" Will Laurence viennent de découvrir que Téméraire appartient à une race très rare et qu'il possède des capacités particulières. Le problème c'est que l'Empereur de Chine entend bien récupérer Téméraire, qui avait été donné encore dans l'oeuf à la France et récupéré par l'Angleterre à l'issue d'une bataille navale pendant la guerre napoléonienne. L'Empereur a envoyé une délégation dirigée par son propre frère, et les autorités britanniques ont bien l'intention de tout faire pour améliorer leurs relations diplomatiques avec ce puissant pays. Will et Téméraire se retrouvent au coeur d'intrigues politiques qui vont les obliger à partir pour un très long voyage...


Mon avis :

Je dois avouer deux choses concernant cette lecture : d'abord, j'ai lu ce livre en 2017, dans la foulée du premier tome, mais je n'ai pas rédigé de chronique à l'époque et j'ai fini par le relire pour pouvoir vous en parler (et parce que je trouve ça dommage de ne pas me souvenir d'un livre, c'est la raison principale pour laquelle j'ai ouvert un blog). Ma deuxième confession, c'est que lorsque j'ai lu ce livre, c'était en audiolivre et je ne l'ai choisi que parce que j'aimais vraiment la voix du narrateur. Il a un ton grave (j'ai longtemps cru que Will Laurence avait au moins 60 ans !), un accent anglais et une diction parfaite, et je voulais juste poursuivre le plaisir de l'écouter me raconter une histoire. 

Le résultat c'est qu'à la première écoute, je n'étais peut-être pas très attentive et je ne me suis pas franchement enthousiasmée pour l'histoire en elle-même. J'avais trouvé le premier tome intéressant et original de par son mélange d'histoire et de fantasy, mais un peu simpliste, et ce deuxième tome reste dans la même veine. J'avais aussi été dérangée par un gros souci logique dans les prémisses de ce roman (ATTENTION SPOILERS SUR LE TOME 1) : les dragons sont vraiment traités comme des animaux domestiques et ne se rebellent jamais. Téméraire, encore tout jeune, fait quelques remarques très pertinentes à ce sujet, comme quoi il est obligé de se soumettre à la loi des hommes et à leur gouvernement, et même devenir soldat et potentiellement donner sa vie, alors qu'il n'a aucun droits. Or les dragons sont des êtres intelligents, capables de communiquer, de comprendre leur situation, et surtout bien plus forts physiquement que les hommes. Comment cette situation a-t-elle pu perdurer sans le moindre heurt, au point que Will trouve carrément absurde l'idée qu'il puisse en être autrement ?

Il se trouve que cet aspect est abordé plus sérieusement dans ce deuxième tome, sans vraiment répondre à la question directement mais en mettant les choses en perspective. Ce n'est toujours qu'un aspect très limité de l'intrigue et il intervient très tard, donc je ne vous en dirai pas plus, mais au moins il n'est pas entièrement passé sous silence. Ça m'a fait plaisir et m'a donné l'espoir qu'il devienne plus proéminent dans le tome suivant. 

Sinon de façon générale, on retrouve Téméraire et Will, fidèles à eux-même, dans de nouvelles aventures qui se dérouleront en grande partie sur les mers et en Asie. Les nouveaux décors sont époustouflants et les batailles ne manquent pas, composées de scènes d'action superbement décrites. Le rythme est relevé, pas le temps de s'ennuyer. Ce sont de belles aventures que nous offre ce second tome. 

Les seuls points négatifs en ce qui me concerne : je n'ai pas du tout réussi à distinguer les noms des personnages chinois (probablement à cause du format audio), et j'ai été marquée par l'orgueil de Will Laurence, trop souvent incapable d'accepter ou de comprendre les nécessités de la diplomatie. Dans ce tome, la plupart des problèmes viennent tout simplement de la rencontre entre deux cultures très différentes ; il me semble que dans ce contexte, Will en particulier est incapable ne serait-ce que d'envisager que ce qui constitue un affront dans sa culture n'en est pas un dans la culture chinoise, et vice-versa. Il passe beaucoup de temps à juger les Chinois sur leurs gestes, leur façon de se comporter et de parler, tout en les interprétant à la lumière de sa propre culture, puisqu'il ne sait rien de celle de ses interlocuteurs. En plus de ça, il se méfie énormément du diplomate qui connaît la Chine et est sensé le guider, en grande partie probablement parce qu'il est très jeune et un peu maladroit. Tout ceci résulte en un certain nombre de conflits qui sont sûrement pour la plupart basés sur des malentendus, mais on n'a que le point de vue de Will qui ne sera jamais mis en cause. Le côté très unilatéral de cette approche et le comportement orgueilleux de Will m'ont un peu agacée.

En résumé, ce roman poursuit dans la même veine du premier, avec de nouveaux décors magnifiques, de très belles scènes d'action, et beaucoup d'aventures bien menées. Je regrette toujours un peu l'aspect "jeunesse" qui explique peut-être les comportements parfois puérils de Will, mais j'ai apprécié ce très bon divertissement. Le roman est aussi très joliment écrit, le vocabulaire recherché, et si vous avez l'occasion de l'écouter en audiolivre VO, la voix du narrateur est tout simplement parfaite. J'aime beaucoup cette série que je recommanderais en particulier aux jeunes lecteurs, car elle est aussi divertissante qu'originale et instructive au niveau historique.


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- la fiche Goodreads du livre
- acheter ce livre sur Amazon (en français)

1 réactions:

Vert

Pour Laurence je te rassure le personnage perd beaucoup de son unilatéralité par la suite.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...