20 novembre 2017

Les aventuriers de la mer, tome 2 : L'Arche des Ombres, de Robin Hobb


Aujourd'hui je vous propose un bon morceau de fantasy !


Résumé :

Est-ce la fin pour la famille Vestrit ? Depuis qu'Ephron, le patriarche, est mort, tout va mal.  Son vaisseau, Vivacia, a été utilisé pour le transport d'esclaves, absorbant toute la souffrance de son cargo, puis a été prise par l'ambitieux pirate Kennit. Althea, la fille cadette d'Ephron, s'est enfuie. Les dettes s'accumulent, et la situation politique devient de plus en plus difficile à cause d'un jeune Satrap qui ne respecte pas les promesses faites par ses ancêtres. 


Mon avis :

Comme je l'avais expliqué dans mon billet concernant le tome 1, je n'ai pas vraiment choisi cette lecture, car c'est un livre qu'une jeune femme handicapée m'a demandé d'enregistrer pour qu'elle puisse en profiter. Si on ne tient pas compte du fait que c'est une lecture qui m'a pris une quarantaine d'heures à voix haute (et ça, je vous assure, c'est dur !), je me suis bien amusée. La première partie m'avait ouvert l'appétit et j'étais impatiente d'en apprendre plus.

On retrouve donc la famille Vestrit et les autres personnages de leur environnement comme on les avait laissés, c'est à dire au milieu des ennuis. Certains personnages ont réagi et pris des initiatives et ce tome-ci va enfin permettre de les voir porter leurs fruits. D'autres vont enfin apprendre à réagir, grandir et se transformer, et sous la plume délicate de Robin Hobb, leur métamorphose se dévoile avec beaucoup de subtilité. On va aussi faire la connaissance de nouveaux personnages : le détestable Satrap (équivalent d'un empereur) et l'une de ses "compagnes de coeur", une jeune femme intelligente bien que fort naïve (au début en tous cas) qui est clairement amenée à jouer un rôle important et positif.

Nous allons aussi en apprendre plus sur les habitants du Désert des Pluies, ces gens qui sacrifient leur santé et vivent dans un lieu très difficile pour pouvoir récolter le bois des vivenefs et les pierres précieuses qui font leur fortune et celles de leurs alliés commerciaux. Ce fut un vrai plaisir de s'aventurer dans cet endroit très spécial. D'autant plus que ça nous permet de comprendre plusieurs mystères, par exemple celui des serpents marins ; à la fin de ce tome, on se rend compte que les parties de ce roman, donc certaines jusque là assez incompréhensibles, sont en fait étroitement liées. Il y a encore beaucoup à apprendre mais les enjeux sont bien mieux cernés.

Bref, il se passe pas mal de choses dans ce tome... mais il reste aussi beaucoup de longueurs. Si on en apprend plus sur Kennit, son histoire personnelle et ses relations avec les autres personnages, par exemple, au final toute cette partie de l'intrigue peut se résumer en quelques phrases. Je ne peux pas dire que je me suis ennuyée, mais c'est sûr que l'auteur prend son temps. Elle aime visiblement approfondir la psychologie de ses personnages et les faire évoluer de façon très subtile, mais son rythme risque quand même de fatiguer les lecteurs moins patients.

En résumé, voilà un tome digne du premier, avec ses forces et ses faiblesses. Si vous aimez l'auteur et si vous avez apprécié le premier tome, n'hésitez pas à vous jeter dessus, vous allez adorer. Si par contre vous vous impatientez rapidement face à des intrigues qui prennent leur temps et des tomes au grand nombre de pages, ou si vous vous êtes ennuyé.e pendant le premier tome, alors soyez prudents.


Pour en savoir plus :
- l'avis d'Aluna, qui a été particulièrement touchée par le sort d'un personnage...

4 réactions:

lutin82

Je me fait la saga de L'Assassin Royal et j'ai acheté les premiers tomes de La cité de quelque chose.
J'aime beaucoup Hobb, elle t'embarque avec son style et ses univers. Je ne suis pas étonnée que Les aventuriers de la mer t'ai séduite. Une fois les sagas en cours, je compte m'y lancer aussi...

Shaya

Est-ce que ça se lit facilement en VO ? La couverture est tellement plus belle que l'édition française...

Nathalie L.

@Shaya : le style n'est pas trop compliqué mais il y a pas mal de termes de marine, surtout au début. Si tu as un bon niveau, ça devrait aller :)

Acr0

J'ai été convaincue par Les aventuriers de la mer car il s'agit d'un roman polyphonique et que je me suis attachée aux membres de la famille Vestrit. Les parties avec les serpents de mer sont difficiles à appréhender. Et avec les chapitres concernant Malta, on a vraiment envie de lui secouer les puces !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...