1 septembre 2017

Les Aventuriers de la Mer, tome 1 : L'Arche des Ombres, de Robin Hobb


De retour de vacances, commençons par parler une auteure que les fans de fantasy connaissent bien : Robin Hobb !


Résumé :

Ephron Vestrit, le capitaine du vaisseau Vivacia, est sur le point de mourir. La Vivacia n'est pas un bateau comme les autres : c'est une vivenef, construite en bois magique au prix d'un lourd endettement familial, et qui prendra vie lorsque son troisième capitaine, Ephron, mourra sur son pont. Althea, la fille cadette d'Ephron, a voyagé depuis son enfance sur Vivacia et s'attend à en devenir la nouvelle capitaine... mais Ephron a préféré confier le vaisseau à son beau-fils Kyle, dont il sous-estime le manque de talent et le caractère autoritaire.  Pendant ce temps, Ronica, l'épouse d'Ephron, et leur fille Keffria, l'épouse de Kyle, sont seules pour faire face à un domaine au bord de la ruine ; le fils de Keffria, Hiéman, est emmené de force sur Vivacia par son père; et Kennit, un pirate cruel et ambitieux, ne rêve que de capturer une vivenef pour devenir le plus puissant pirate de tous les temps.


Mon avis :

Voici un des livres que j'ai lus en VO et enregistrés pour une jeune femme mal-voyante. Je fais ce travail depuis plusieurs années et la plupart des livres qu'elle me fait lire ne m'intéressent pas particulièrement (et donc je n'en parle pas sur ce blog). Mais cette fois-ci, elle est vraiment très bien tombée : c'est un livre que je connaissais, dont je savais qu'il serait bon, et pourtant que je n'aurais probablement pas lu par moi-même. J'ai lu il y a plusieurs années déjà la première trilogie de l'Assassin royal, et j'avais adoré la plume de Robin Hobb, mais j'avais eu aussi le coeur brisé : le pauvre héros, Fritz, ne faisait que souffrir et l'intrigue semblait tellement cruelle que je n'ai pas eu le courage de continuer. Les Aventuriers de la Mer se situe juste après cette trilogie.

J'ai donc rassemblé tout mon courage et j'ai entamé ces nouvelles aventures, en m'attendant à ce qu'elles soient à la fois très bien racontées et très tristes. Et je n'ai pas été déçue. Robin Hobb a le don de décrire les sentiments les plus puissants avec une vérité inimitable. Tout est vrai, sensible, réaliste, subtil. Dans l'Assassin Royal, j'avais en particulier été marquée par le don de Fitz envers les animaux. Dans cette trilogie, cette sensibilité est transmise via ces personnages très particuliers que sont les vivenefs. Ces bateaux qui ont pris vie sont à la fois liés à la famille qui les navigue et à la fois doué d'une personnalité propre, fragile, qui doit se forger avec le temps. On en rencontre peu mais ceux-là sont riches en histoires et en traumatismes.  Ils ont aussi leur propre moyen de communication par le touché, leurs peurs et des liens particuliers à certains humains. C'est vraiment passionnant à découvrir. Au niveau de la tristesse, elle est bien là, car les destinées des "bons" ont l'air de prendre une mauvaise tournure et les choix qui sont faits sont quasiment automatiquement ceux qui aboutiront au plus grand nombre d'ennuis... mais je n'ai pas ressenti l'injustice et le désespoir qui m'avaient plombées à la lecture des aventures de Fritz, le héros de l'Assassin royal.

Comme dans l'Assassin royal, l'auteur prend son temps avec son intrigue : ce premier tome est un véritable pavé d'un millier de pages. Il faut dire qu'il y a beaucoup à nous faire découvrir : un nouvel univers (cette trilogie se situe dans le même monde que L'Assassin royal, mais peut sans problème être lue indépendamment), quelques aspects surnaturels, une géographie complexe, de la politique et économie sous-jacentes, et toute une galerie de personnages. Les présenter les uns après les autres, dévoiler leur personnalité avec subtilité puis leur faire vivre toutes sortes d'aventures prend du temps.  J'avoue cependant que parfois, j'ai eu l'impression que c'était un peu trop. J'ai personnellement eu l'impression que j'avais bien cerné certains personnages sans avoir besoin que l'auteur insiste encore et encore sur leurs caractères à force de nouvelles scènes révélatrices. Ce n'est qu'une supposition ; peut-être que le réalisme de ces personnages tient justement au temps qui est consacré à les décrire ? 

L'intrigue se joue séparément sur plusieurs scènes auprès de chacun des personnages principaux et les chapitres alternent entre l'un et l'autre, ce qui ne m'a pas du tout posé de problèmes de compréhension, même s'ils sont assez nombreux. Vers la fin, plusieurs de ces fils narratifs se rejoignent, et on sent que la fresque commence à se dessiner. Il faudra que j'entame les tomes suivants pour en savoir plus. L'enregistrement m'a pris une quarantaine d'heures, je vais laisser quelques mois passer avant de prendre le tome suivant histoire de respirer un peu, mais je pense que je ne manquerai pas de le lire.

Voilà donc une belle lecture, longue et assez sombre, mais prenante et touchante à sa façon. La place de Robin Hobb parmi les grands maîtres de la fantasy est décidément méritée !


Pour en savoir plus :

10 réactions:

Thalia

Tu m'intrigues avec cette histoire de vivenef. Ca fait penser au chateau ou manoir qui ont aussi leur propre façon de communiquer. Et c'est un aspect que j'aime beaucoup même si c'est rarement approfondi, mais ça a l'air de bien l'être ici d'après ce que tu écris. :D

Tu conseillerais comme les autres de lire ce tome après les trois premiers tomes de l'AR? :)

Nathalie L.

@thalia : Bah en fait je ne pense pas que ce soit nécessaire d'avoir lu l'Assassin Royal avant de lire ce tome-ci. Ca fait longtemps que j'ai lu l'AR et je ne me souviens plus des détails, mais il me semble que ça se passe dans une autre partie du monde avec peu de liens avec l'univers de Fritz. En tous cas moi je n'ai vu aucun lien direct.

Frankie

J'avais lu et adoré L'assassin royal et quand j'avais eu fini les 6 premiers tomes (il n'y en avait que 6 il y a 16-17 ans), j'avais lu ce premier tome des Aventuriers de la mer. Et je n'ai pas accroché du tout ! Je ne sais pas pourquoi et parfois je me dis que je devrais redonner sa chance à cette saga.

Ah et pour le lien avec L'assassin royal, dans le tome 9, il y a des personnages qui sont apparemment issus des Aventuriers de la mer et des dialogues sur des événements passés. Mais franchement, ça n'a pas nui à ma lecture de ne pas avoir lu les Aventuriers.

Nathalie L.

Frankie, cette saga est quand même différente, ne serait-ce que par la narration divisée autour de plusieurs héros qui alternent. Et puis je trouve que cette histoire-ci est plus lente. Ca fait déjà beaucoup...

Mahault Ferrari

Je suis en train de lire le deuxième tome (en VO) de l'Assassin Royal en ce moment, et je comptais justement enchaîné sur Les aventuriers de la Mer.
Je te rejoins tout à fait sur les nombreuses difficultés que rencontre Fitz. Sans cesse, il est accablé par la solitude, le deuil, le malheur. C'est une saga vraiment triste, sans beaucoup d'espoir.

chéradénine

Petit (ou gros) conseil sur l'ordre de lecture:

Fiez-vous à l'ordre de parution en VO et calquez-vous sur celle-ci pour profiter au mieux de la continuité de l'histoire et éviter les spoilers, même s'ils ne sont pas fracassants !
En bref, passé le 3ème tome de l'assassin en VO ou dans l'intégrale VF (joli terme qui revient à respecter la tomaison normale), vous pouvez lire Les aventuriers de la mer dans les meilleurs conditions, celles que je n'ai pas pu connaître à cause de l'édition française qui ne donne aucune indication sur l'ordre de cycles (pour ne pas entraver l'acheteur je suppose, qui serait échaudé par tous ces volumes à lire dans un certain ordre).
J'ai peut-être préféré Les aventuriers de la mer au reste, ou peu s'en faut !

Nathalie L.

Merci Chéradénine ! C'est un peu tard pour moi mais c'est pas trop grave :)

Vert

C'est une série sympa dans mon souvenir (surtout quand on ne la lit pas dans le découpage français xD). C'est juste un peu décevant au début de pas retrouver Fitz, mais les nouveaux personnages sont sympas ^^.

Acr0

J'ai beaucoup aimé cette série de par son aspect polyphonique. J'avais déjà beaucoup aimé L'assassin royal, mais ici, tout est décuplé au niveau des sentiments. C'est une très belle épopée !

Thalia

Donc si je suis bien, il faut commencer cette saga après avoir lu le tome 9 alors? :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...