11 octobre 2015

Les Salauds Gentilshommes, tome 3 : La République des voleurs, de Scott Lynch


Je vous ai parlé il y a déjà quelques temps des tomes 1 et 2 de la série des Salauds Gentilhommes. A l'époque, je m'étais jetée ensuite sur le tome 3 (en audiolivre comme les deux premiers), mais je ne vous en avais pas parlé. Il est temps que je répare cette grave erreur, car cette série est certainement l'un de mes coups de coeur de cette année !  Attention, si vous n'avez pas lu les tomes 1 et 2, impossible d'éviter les spoilers !


Résumé :

A la suite des aventures précédentes de nos Salauds Gentilhommes, notre pauvre Locke est mal en point : il est sur le point de mourir d'un poison apparemment sans antidote. Son dernier espoir : un marché avec une mystérieuse dame qui l'engage pour jouer un jeu politique très complexe où tous les coups sont permis. Locke et Jean savent qu'ils sont très doués à ce genre de choses et seraient presque certains de gagner... s'ils n'avaient pas un adversaire particulièrement doué et qui les connaît beaucoup trop bien.


Mon avis :

Il est grand temps que je vous parle de ce roman !  Après vous avoir fait l'éloge du premier et du deuxième tome de la série des Salauds Gentilhommes, je ne vous ai pas encore parlé de ce troisième. La raison n'est pas qu'il m'a déçu, au contraire : je l'ai tout autant adoré que les deux autres, peut-être même plus !

Pour commencer, je défie quiconque de terminer le tome 2 sans s'arracher les cheveux à l'idée de ne pas savoir ce qu'il se passe ensuite. Quel cliffhanger de malade !  Pas de doute, Locke est dans un vrai pétrin cette fois-ci, il ne va pas pouvoir s'en sortir par une pirouette, c'est une vraie question de vie ou de mort, bref, tout va mal. Et l'auteur s'attarde juste assez sur la situation de départ (qu'il empire encore un peu, si c'est possible) pour qu'on retrouve notre Salaud Gentilhomme préféré et qu'on meurt d'angoisse de le perdre. 

Puis arrive la déesse ex machina, et l'histoire change de ton. En fait, il y a deux intrigues parallèles dans ce tome ; on avait déjà des flashbacks dans les précédents mais là on se retrouve carrément avec une aventure palpitante dans le passé et une autre dans le présent. Double dose de suspense, difficile d'y résister.

Dans le présent, nous avons Locke et John qui se retrouvent obligés à collaborer avec d'anciens ennemis (on retourne jusqu'au tome 1, carrément) dans un jeu politique très bizarre. Ca change un peu des arnaques diverses et variées dont ils sont les spécialistes, mais ce serait un peu moins amusant (selon moi) s'il n'y avait pas l'intervention d'un personnage qui est resté mystérieux depuis le tout premier tome : la fameuse Sabetha.  Depuis le temps qu'on l'attendait, elle se révèle à la hauteur de nos espérances... et on découvre le côté "amoureux transi" de Locke, ce qui lui donne une nouvelle dimension. Il y a donc une touche de romance, pas trop insupportable (j'ai très, très peu de patience pour la romance), mais aussi des tas de sales coups, de tricheries, de retournements de situations et d'autres surprises. 

Dans le passé, nous retournons dans l'enfance de Locke, avec cette fois-ci un intérêt particulier pour sa relation avec Sabetha qui est loin d'être de tout repos. Je n'ai pas particulièrement apprécié cette jeune fille, même si elle a quelques excuses ; par contre, rien que sa façon de faire ressortir le côté coeur de Locke lui donne une bonne raison d'exister. Au fil des flash-backs, on retrouve ces deux héros et les autres Salauds Gentilhommes dans une aventure complexe, dangereuse et carrément savoureuse. Quand ça n'avance pas dans le présent, c'est l'aventure du passé qui nous tient en haleine, et vice-versa. Diabolique. 

Au final, on vit donc deux aventures et une histoire d'amour, on découvre un nouveau lieu dans l'univers qu'on explore tome après tome, on obtient pas mal d'explications concernant le tout premier tome, on retrouve des personnages disparus trop vite et surtout, on fait enfin la connaissance de la mystérieuse Sabetha qui nous narguait depuis bien trop longtemps. Et en plus, ça se termine sur quelques lignes qui annoncent un nouveau tome... sauf qu'il faudra encore l'attendre celui-là puisqu'il n'est toujours pas sorti. Aïe, la souffrance ! 


Pour en savoir plus :

2 réactions:

Baroona

Et dire qu'il y aura 7 tomes. Je n'ose imaginer la patience qu'il va nous falloir. ^^'
Parce que je te rejoins : "Les Salauds Gentilshommes", c'est excellent ! =)

Nathalie L.

En effet Baroona, mais voyons le bon côté des choses : ça nous oblige à relire les épisodes précédents à l'occasion de la sortie des nouveaux :D

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...