25 avril 2015

Le ver à soie, de Robert Galbraith


J'ai consommé des livres audio plus vite que je n'avais pensé, ces dernières semaines. En voici encore un qui ne m'a pas déçue !

Résumé :

Quelques mois après avoir résolu le cas Lula Landry, le détective Cormoran Strike s'est constitué une petite clientèle qui lui permet de payer ses dettes en travaillant comme un fou. Il peut compter sur l'aide de sa secrétaire Robin, toujours aussi fascinée par le boulot de son patron malgré la désapprobation de son fiancé.  Entre deux enquêtes classiques, il accepte sur un coup de tête d'aider Leonora à ramener à la maison son mari, l'écrivain Owen Quine, après une de ses nombreuses escapades. Leonora pense savoir où Owen se trouve, mais elle se trompe. Elle ignore aussi qu'avant de disparaître, il venait de terminer un manuscrit où il révélait les secrets de son entourage sous le voile d'une fiction transparente. Le manuscrit a vite fait le tour du petit monde littéraire londonien et depuis lors, Owen Quine est introuvable...


Mon avis :

Après avoir lu "L'appel du coucou" l'année passée, je m'étais promis de poursuivre un jour avec le deuxième volume de cette série autour du héros Cormoran Strike. J'ai tenu parole plus tôt que je ne l'aurais pensé à cause d'une promotion pour une série d'audiolivres sur Audible : pour moins de 7 dollars, je me suis précipitée sur ce roman qui attendait dans ma wishlist. Et je ne l'ai pas regretté.

Dans "L'appel du coucou", j'avais regretté le manque d'enjeu de l'enquête à ses débuts : Cormoran était payé pour enquêter sur la mort d'une jeune femme que tout le monde et toutes les preuves qualifiaient de suicide. A partir du moment où rien ne laissait croire le contraire, l'histoire manquait d'un mystère à résoudre, ce qui est assez gênant pour un roman policier. Il se trouve que dans ce tome-ci aussi l'intrigue est un peu lente à se mettre en place, mais c'est beaucoup moins gênant. D'abord, dès le début, un homme a disparu, et même si personne ne semble vraiment s'inquiéter pour lui, il s'avère bien vite que sa vie était loin d'être aussi simple qu'elle n'y paraissait, ce qui donne envie d'en savoir plus. Par la suite, l'intrigue se développe gentiment ; il y a beaucoup de personnages, ce qui complique un peu la compréhension (en tous cas en audiolivre car en ce qui me concerne j'ai une mémoire visuelle bien meilleure que ma mémoire auditive). Comme d'habitude avec Robert Galbraith/J.K. Rowling, les personnages semblent à première vue presque comiques tant ils sont caricaturaux, mais sont ensuite développés dans une direction inattendue qui les rend beaucoup plus crédibles. L'auteur a dû aussi beaucoup s'amuser à recréer un petit monde dans lequel elle évolue depuis plusieurs années, celui de l'édition londonienne, et elle se permet d'être gentiment cruelle. Le rythme est bon, le meurtrier difficile à deviner (c'est vrai que je n'essaie jamais vraiment sérieusement), la conclusion satisfaisante, bref, c'est un bon polar comme je les aime.

Mais ce qui lui permet vraiment de sortir du lot, à mon avis, c'est la relation entre Cormoran et sa secrétaire Robin.  Dans le premier tome, Robin était arrivée au service de Cormoran suite à un malentendu et était tombée immédiatement amoureuse, non pas de son patron, mais du boulot de son patron. Plusieurs mois plus tard, Robin est toujours là et fait preuve non seulement de beaucoup d'enthousiasme, mais aussi de certains talents parfois carrément inattendus (la scène sur l'autoroute m'a vraiment fait très plaisir, en partie parce qu'elle donne carrément une autre dimension à la jeune et jolie secrétaire). Robin et Cormoran se connaissent maintenant assez bien et il y a entre eux une complicité, sans aucun aspect amoureux, qui va bien au-delà de la relation entre un patron et son employée. Il y a quelques malentendus amusants mais aussi un grand respect entre eux, quelque chose qui ressemble de plus en plus à une collaboration idéale. A côté de ça, Robin doit composer avec un fiancé arrogant et jaloux et concilier les deux "hommes de sa vie", tandis que Cormoran a toujours du mal à s'extirper d'une relation délétère qui a pourtant pris fin plusieurs mois auparavant. Quand je lis un roman policier, je ne cherche pas une histoire d'amour déguisée, mais j'aime énormément ces intrigues policières qui mettent en scène des héros réalistes avec une vraie vie en-dehors du boulot. J.K. Rowling est une spécialiste des personnages intéressants et elle ne m'a pas déçue.

Avant de terminer, quelques mots sur le format : si vous comprenez assez bien l'anglais, je vous conseille cet audiolivre narré par Robert Glenister. Il arrive à donner une voix individuelle à chacun des personnages, et la voix de Cormoran en particulier, un peu bourrue et pleine de caractère, reflète exactement le personnage tel que je me l'imaginais. Etant donné que ça se passe à Londres, certains personnages ont un accent cockney avec lequel j'ai toujours un peu de mal, mais j'ai fini par m'y habituer. Bref, encore un audiolivre de qualité que je recommande pour passer un excellent moment.

Voilà, en résumé ce roman fut une vraie bonne surprise et je n'ai strictement rien de négatif à en dire. On n'est pas dans le registre thriller et l'intrigue prend son temps, mais ça tombe bien, c'est comme ça que je les aime ! Quel dommage qu'il faille attendre la sortie des prochains tomes, mais quel plaisir que l'auteur nous en ait promis encore plusieurs !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter ce livre sur Amazon (en français)

1 réactions:

Anna

C'est drôle, je me disais justement l'autre jour que je devrais quand même jeter un œil sur les romans de Robert, et voilà que tu en chroniques un. Je rajoute tout ça sur ma liste à lire !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...