11 juillet 2014

L'analphabète qui savait compter, de Jonas Jonasson


Et voici un autre goal pour la Coupe du Monde des Livres (j'ai bon espoir que ce ne sera pas le dernier) : un roman dont j'attendais beaucoup après avoir adoré son grand-frère !


Résumé :

Née à Soweto pendant l’apartheid, Nombeko Mayeki commence à travailler à cinq ans, devient orpheline à dix et est renversée par une voiture à quinze. Tout semble la vouer à mener une existence de dur labeur et à mourir dans l’indifférence générale. Mais Nombeko est un petit génie qui s'initie en un temps record aux calculs les plus compliqués, acquiert les connaissances d'un ingénieur atomique et s'intéresse à la politique internationale. Et c'est comme ça qu'un jour, elle se retrouve en Suède avec une bombe atomique clandestine sur les bras.


Mon avis :

J'ai acheté ce roman (sur internet) directement après avoir terminé "Le vieil homme qui ne voulait pas fêter son anniversaire (et se fit la malle)" du même auteur, dont j'avais adoré l'humour absurde et le côté "Forrest Gump" de l'intrigue. Ce nouveau roman avait l'air d'être tout à fait semblable : il partageait le même titre compliqué (et très librement traduit en anglais), la couverture divisée en cases et le résumé absurde. Je m'attendais donc à un autre moment de plaisir intense et de sourires nombreux...

Première déception : les deux livres, du même éditeur, tous deux en "poche" (soft cover), aux couvertures qui s'accordent... ont quelques centimètres de différence. Grmph. Ca a l'air d'un détail mais les bibliophiles me comprendront : c'est d'un frustrant innommable ! Mes romans sont classés par taille dans ma bibliothèque et soit je mets les deux frères sur deux étagères différentes, soit j'en ai un qui passe la tête par-dessus celle de ses voisins. Merci monsieur l'éditeur !

Deuxième déception : ce roman est loin de m'avoir autant emballée que le précédent. L'humour est du même genre mais pas du tout aussi comique. L'intrigue est tout aussi rocambolesque, mais moins mouvementée, moins dispersée dans l'espace (on se limite ici à l'Afrique du Sud et la Suède), elle contient moins d'action et au contraire plus de moments de status quo un peu ennuyeux. Quant aux personnages, Mombeko est très attachante mais il y avait un côté vraiment inimitable chez Allan Karlsson, ce petit vieux en charentaises prêt à parcourir le monde... Et si les personnages secondaires sont tous très particuliers, comme dans l'autre roman, ils sont un peu plus difficiles à cerner, je trouve. Holger 1 notamment semble à la fois idiot et raisonnable dans sa façon de se comporter, tandis qu'Holger 2, pourtant intelligent, gaspille plus de vingt ans avant de faire face au problème le plus important de sa vie. Enfin, ce roman-ci tourne beaucoup plus autour de la Suède, avec de nombreuses références à son histoire politique qui doivent probablement faire rire le lectorat suédois mais que les lecteurs étrangers auront du mal à apprécier.

Bref, je n'ai pas été séduite par ce roman. Il souffre bien entendu de la comparaison avec son grand frère, mais si je n'avais pas lu "Le vieil homme qui ne voulait pas fêter son anniversaire", je me serais quand même un peu ennuyée en lisant celui-ci. Ceci dit je continue à apprécier l'humour de Jonas Jonasson et je suivrai son actualité en espérant qu'il arrive à recréer l'ambiance extraordinaire de son premier roman !


Pour en savoir plus :
- l'avis de nanajoa, qui partage ma déception, celui de Mithrowen, qui recommande ce livre comme une lecture-détente qui fait rire, et celui de Dolphyone, qui elle l'a trouvé beaucoup mieux que le premier roman de l'auteur.
- acheter ce livre sur Amazon (en français)


Quatrième but à la Coupe du Monde des Livres ! I'm ze best :)

2 réactions:

Laetitia B

Merci pour le lien! Effectivement j'ai préféré celui-ci car dans "l'analphabete..." Les chapitres retraçant le passé ne m'ont pas emballée!

Nathalie

Ah oui alors je comprends mieux ! Moi je les avais beaucoup aimés, ça fait une grosse différence :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...