1 juillet 2012

L'Enfant allemand, de Camilla Läckberg


Nous y voilà, enfin !  Si je vous ai baladés au fil de quatre chroniques de cette auteure (La Princesse des Glaces, Le Prédicateur, Le Tailleur de Pierre et L'Oiseau de mauvais augure), c'était pour en arriver là : au cinquième volume, "L'Enfant allemand", qui faisait partie de mon challenge "Livra'deux pour Pal'addict".  Ouf !


Résumé :

A Fjälbacka, un vieil homme est trouvé mort dans sa maison par deux jeunes cambrioleurs.  Eric vivait avec son frère Axel, un ancien prisonnier de guerre et chasseur de nazis. Eric venait juste de recevoir d'Erica, pour identification, une médaille nazie qu'elle avait découverte dans les affaires de sa mère, avec une série de journaux intimes. Autant le meurtre que les journaux ramènent Patrik et Erica à l'époque de la seconde guerre mondiale, quand les pêcheurs suédois risquaient leurs vies pour échanger des informations avec la résistance en Norvège occupée...


Mon avis :

A nouveau, je ne vais pas reprendre les qualités et défauts de la série, j'en ai déjà parlé lors de la présentation des autres tomes. Erica est fidèle à elle-même, Patrik aussi. Ce dernier a pris un congé de paternité pour laisser à Erica le temps d'écrire, et le côté un peu mesquin d'Erica ressort dès qu'elle apprend que Patrik a approché du commissariat avec leur fille (je n'ai toujours pas compris en quoi ca pouvait être répréhensible), par contre elle s'autorise à accompagner Patrik lorsqu'il va recueillir un témoignage pour l'enquête (là par contre, ça me paraît une belle faute professionnelle).  Sinon, rien de bien nouveau sous le soleil, nos Suédois boivent toujours autant de café et ne semblent toujours pas connaître la contraception.


Ce qui est très sympa par contre, c'est qu'avec cette enquête, Erica va pouvoir plonger dans le passé de sa mère qui est restée très mystérieuse depuis le tout premier volume qui commence juste après son décès. Pourquoi a-t-elle été toujours aussi froide avec ses filles ?  Ses journaux intimes décrivent une jeune fille joyeuse et tendre, que s'est-il passé ?  Tout s'éclaire dans ce volume, et cette histoire tragique est présentée avec, cette fois-ci, une lenteur consommée qui laisse un suspense sans trace de remplissage. Si l'enquête est toujours un peu amateur et qu'il ne s'y passe finalement pas grand-chose de concret, le retour dans le passé compense largement.  Un gros point fort pour ce tome.

Sinon, comme d'habitude, l'auteur en profite pour aborder certains thèmes de société.  La maladie d’Alzheimer est clairement abordée, ainsi que le nazisme lors de la deuxième guerre mondiale et à l'heure actuelle. Il y a une petite incursion dans l'alcoolisme et on a droit à nouveau à l'homosexualité, qui est surtout une occasion pour Mellberg d'évoluer un peu en-dehors de son rôle de gros dinosaure. Ca me permet au passage de reprendre une critique que j'avais fait dans la chronique du Prédicateur : j'y disais que les personnages "mauvais" sont quasiment caricaturaux. On dirait que l'auteur a eu la même idée, puisqu'elle les a enfin fait évoluer. Ernst Lundgren, visiblement irrécupérable, est sorti de l'histoire, ce mollusque de Göstä est abordé un peu plus en profondeur et se réveille doucement, quant à Mellberg, ses aventures personnelles deviennent presque une sous-intrigue et il commence à se racheter. Ouf !

Au final, ce fut probablement mon tome préféré dans cette série. Ce fut un plaisir de retrouver Erica au cœur de l'action et en même temps de plonger dans l'Histoire. J'ai beaucoup de chance que Tigrou ait sélectionné ce livre pour le challenge, il méritait largement de sortir de ma PAL ! 

Il y a un dernier tome de cette série que je ne possède pas encore mais que je ne manquerai pas de lire, intitulé "La sirène".  Qu'est-ce qu'il y en a des meurtres dans cette petite ville suédoise !

Et voilà la réalisation du challenge Livra'deux pour Pal'addict !   Rendez-vous chez ma copine Tigrou pour son côté du contrat  :)


Pour en savoir plus :



2 réactions:

Tigrou4145

Je suis en pleine lecture du livre objet du challenge. je savais que celui-là te plairait.

Aniouchka

J'ai Le tailleur de pierre dans ma PAL, il faut que je découvre cet auteur ! L'enfant allemand m'intrigue beaucoup en tout cas :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...