16 février 2018

Les Archives de Roshar, tome 3 : Oathbringer, de Brandon Sanderson


C'est la saison de la fantasy par chez moi !  Voici une sortie récente qui poursuit une de mes séries préférées... Encore une fois, je préfère le préciser : cette chronique ne peut pas éviter les spoilers concernant les deux premiers tomes des Archives de Roshar, alors si vous ne les avez pas encore lus, la lecture de cet article est à vos risques et périls ! Par contre, je ne dis bien entendu rien du contenu de ce tome-ci....


Résumé :

Le destin de Roshar a complètement changé. Les "voidbringers", ceux qui vont détruire l'humanité d'après les légendes, se sont avérés être les parshendis, les cousins des esclaves parshmens. Leur attaque a commencé au moment même où de nouvelles tempêtes ultra destructrices se sont mises à traverser le monde en sens inverse de celles auxquelles le continent s'était adapté. Dalinar a reconstitué les Radiants, mais pour protéger le monde, il doit unifier les différents royaumes, une tâche qui semble impossible tant ils sont nombreux ceux qui craignent les ambitions du Black Thorn. Kaladen retourne chez lui pour protéger sa famille et découvre au passage le véritable visage de l'ennemi. Adolin porte un très lourd secret. Quant à Shallan, à force de fuir ses peurs, elle en perd sa propre identité...


Mon avis :

Je viens de terminer ce troisième tome des Archives de Roshar et waw, j'en ai la tête qui tourne !  Il se trouve que, par hasard, j'ai été prise dans la lecture de deux pavés fantasy en même temps : le dernier tome des Aventuriers de la Mer, lu et enregistré pour quelqu'un d'autre, et ce troisième tome de la grande saga de Brandon Sanderson, que j'ai découvert au format audiolivre.  Il faut savoir aussi qu'avant d'entamer ce roman-ci qui est sorti à l'automne dernier, j'ai ressenti le besoin de me rafraîchir la mémoire et de relire (enfin, réécouter) le deuxième tome. Et comme il y a eu entretemps la prériode des fêtes et plusieurs semaines où j'étais trop occupée pour profiter de mes audiolivres, au total ça fait bien trois mois que je suis perdue dans Roshar et, de façon plus générale, dans la fantasy. J'avoue que ça commençait à faire long et bien que ces deux sagas sont vraiment des monuments dans leur genre, je serai contente de passer à un autre genre, au moins temporairement !

Je me plains, et en même temps j'ai l'impression d'être le genre de personne qui fait toute une histoire parce que son champagne n'est pas tout à fait à la bonne température. Soyons clair : avec ce troisième tome, Les Archives de Roshar confirment leur place parmi les grandes, grandes sagas de fantasy. J'imagine que ceux qui ont lu jusqu'ici sont ceux qui connaissent déjà les deux premiers tomes, alors je peux vous le confirmer : celui-ci les vaut largement.

Dans le premier tome, "La voie des rois", on se concentrait surtout sur Kaladen, son passé, sa "résurrection", et sur la façon dont lui, Shallan et Dalinar allaient se rassembler. Les pions ainsi placés, le deuxième tome, "Words of Radiance", lançait l'aventure petit à petit jusqu'à une explosion finale, tout en nous permettant de découvrir le passé traumatisant de cette pauvre Shallan. Alors de façon un peu prévisible, ce tome-ci concentre ses flash-backs sur l'histoire de Dalinar, ce personnage si héroïque, si noble et si parfait... qui en fait cache lui aussi de gros, gros secrets. L'intrigue quant à elle a en quelque sorte explosé : l'aventure et la guerre, qui se concentraient sur les "shattered plains", a maintenant une scène bien plus vaste puisque c'est l'ensemble de Roshar qui est menacé. La Désolation a commencé, et ce tome-ci va aussi nous permettre d'en apprendre plus sur tout ce passé mythique que l'on n'a fait qu'entrevoir jusqu'à présent et qui explique un peu ce qui attend nos héros.

Autant vous dire que c'est du lourd, et même du dense. Le rythme est très maîtrisé mais comme pour les tomes précédents, même quand ça ralentit, il vaut mieux ne rien rater.  C'est un peu un problème pour moi parce qu'en audiolivre, je retiens moins bien les noms de personnages (et ils deviennent de plus en plus nombreux), et j'ai parfois tendance à être distraite. En réécoutant "Words of Radiance", j'ai pu beaucoup mieux apprécier la construction de l'intrigue et tous les passages que je n'avais pas bien compris, et je pense que je vais devoir faire la même chose avec ce tome-ci pour bien tout saisir. Il n'empêche que j'ai pu suivre sans soucis la plus grande partie de l'intrigue et l'apprécier pleinement.

Ce qui m'impressionne le plus, c'est qu'on sent que l'auteur a construit tout un monde hyper complexe, basé sur une mythologie et un système de magie extrêmement travaillés, et qu'il se contente de nous les dévoiler au compte-gouttes, en fonction des besoins, mais qu'il y a encore beaucoup, beaucoup à apprendre. Chaque nouveau tome élargit le point de vue de façon exponentielle, c'est fascinant. Mais en plus de ça, on sent aussi que cette saga hyper riche se construit dans le cadre encore plus riche du Cosmere, cet univers qui lie la plus grande partie des romans de Brandon Sanderson (Warbreaker, Fils-des-Brumes, Elantris, etc). Même pour moi et ma mémoire de poisson rouge, les éléments qui passent d'un monde à l'autre deviennent de plus en plus évidents. Un jour tout se rejoindra et on aura une giga-série du Cosmere qui fera sûrement au moins un million de pages au total... Ca fait peur et envie en même temps !

En résumé, j'ai encore adoré ce troisième tome. C'est du grand art. Je n'ai pas ressenti l'impatience que j'avais vécue par moments en lisant l'histoire de Kaladen dans le premier tome, celle de Dalinar est plus inattendue et très poignante. Il y a aussi de nombreuses scènes d'action et de batailles extrêmement visuelles, qui m'ont d'ailleurs rappelé celles des Fils-des-Brumes.  Il y a plusieurs surprises complètement inattendues et une grosse brochettes de personnages, qui se révèlent de plus en plus complexes à mesure qu'on les découvre. C'est un roman qui est facile à lire dans sa forme, car il n'a pas l'hyper-réalisme du Trône de Fer, par exemple, mais aussi très complexe dans son fond, tant l'intrigue et le décor dévoilent des profondeurs insoupçonnés. C'est un vrai plaisir à lire, mais je suis sûre que ce sera aussi un vrai plaisir à relire, et pourquoi à lire encore une troisième fois. Je m'attends à faire de nouvelles découvertes à chaque relecture. 


Pour en savoir plus :
- la page Goodreads du livre

1 réactions:

Acr0

Je suis ravie de découvrir ta chronique :) J'ai lu le premier tome et si j'avais beaucoup aimé les parties avec Shallan - que je trouvais trop peu nombreuses - je m'étais parfois ennuyée avec Kaladen ; au point où le livre terminé, je ne savais pas si je voulais poursuivre. Maintenant 8 mois sont passés et je me dis qu'après lecture du deuxième volume, je serai fixée. Ton avis sur le troisième me rassure et me donne même de "jeter un sort" à la série de Brandon Sanderson bien plus vite que ce que je ne le pensais.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...