7 septembre 2016

Faut-il manger les animaux ? de Jonathan Safran Foer


J'ai lu beaucoup de science-fiction cette année mais je l'ai quand même entrecoupée avec d'autres genres. Alors cette fois-ci, parlons de viande, avec un documentaire qui a eu beaucoup de succès... 


Résumé :

"Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons? Convoquant souvenirs d'enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes familiaux et les traditions nationales avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête.
Entre une expédition clandestine dans un abattoir, une recherche sur les dangers du lisier de porc et la visite d'une ferme où l'on élève les dindes en pleine nature, J.S. Foer explore tous les degrés de l'abomination contemporaine et se penche sur les derniers vestiges d'une civilisation qui respectait encore l'animal. Choquant, drôle, inattendu, ce livre d'un des jeunes écrivains américains les plus doués de sa génération a déjà suscité passions et polémiques aux Etats-Unis et en Europe."


Mon avis :

C'est un peu surprenant, mais j'ai lu ce livre très connu sur l'industrie de la viande après être devenue végétarienne (voire végétalienne) principalement pour des raisons éthiques. Je n'avais pas besoin de me conforter dans mon engagement car le choix de changer d'alimentation n'a pas été difficile à faire et je ne l'ai jamais regretté. Je n'avais pas non plus besoin de savoir à quel point les animaux sont maltraités dans le circuit de production de la viande, ça n'a pas d'importance pour moi : à partir du moment où nous n'avons pas besoin de viande pour nous nourrir, je ne trouve aucune justification pour tuer un animal dans ce but, qu'il soit bien traité ou non. Mais j'étais quand même curieuse de savoir à quoi ressemblait ce livre qui a beaucoup fait parler de lui et que de nombreux végétariens mentionnent comme déclencheur lorsqu'ils ont fait ce choix alimentaire

Je dois dire que j'ai été surprise par son language très nuancé. Malgré son titre en forme de question, je m'attendais à une enquête centrée sur les méfaits de la viande, quelque chose de très orienté, voire de relativement choquant. Bien entendu le ressenti de chacun sera différent et le fait que je ne me sente en rien accusée puisque je ne consomme plus de viande a peut-être joué, mais j'ai trouvé l'approche de Jonathan Safran Foer particulièrement nuancée. Il tente de comprendre non seulement comment la viande que nous consommons est produite, mais aussi les raisons qui nous poussent à la manger. Il ne parle pas de complot des producteurs mais d'un système économique qui fonctionne normalement, sauf que sa matière première est vivante et qu'on n'en tient pas compte. Il ne prend pas non plus la pose du donneur de leçons et reste dans le questionnement : comment sont élevés et tués les animaux que nous mangeons ? Peut-on manger de la viande "éthique" ? Qu'est-ce que cela impliquerait ? Il interroge notamment des éleveurs qui sont sensibles à la question animale et cherchent des moyens pour consommer de la viande tout en étant en accord avec leur conscience. Il explore donc de nombreuses possibilités. Son approche est celle d'un journaliste, pas d'un militant.

Même s'il ne donne pas de réponse à la question qui fait le titre de son livre, les éléments qu'il récolte donnent clairement à réfléchir. Moi qui ai déjà plus ou moins mené cette réflexion, j'ai quand même appris beaucoup de choses sur l'élevage, la pêche, etc.  Il y a des faits choquants que j'ignorais (notamment les grandes quantités de "déchets" de la pêche ou les races différentes de poules pour la viande et pour les oeufs), des problématiques auxquelles je n'avais jamais pensé (notamment les problèmes sanitaires causés par l'élevage). Mais ce qui m'a surtout surprise, c'est le fait que l'auteur explore aussi l'aspect affectif de la consommation de viande (et de notre rapport à la nourriture de facon générale). Il commence même par là, avec les souvenirs des plats de sa grand-mère. Il y aurait encore beaucoup plus à en dire, notamment sur la consommation de viande comme marqueur social, mais j'ai trouvé son approche intéressante. Comme je disais, l'auteur s'interroge sur les raisons pour lesquelles nous tenons à manger de la viande et c'est indispensable pour une discussion bien informée sur le sujet.

En résumé, voilà un livre très documenté qui est fait pour donner à réfléchir à tous les omnivores, et c'est une bonne chose, car il est rare qu'on choisisse vraiment de manger de la viande en connaissance de cause. Il n'aborde pas les aspects diététiques de la consommation de viande mais fait le tour de toutes les autres questions importantes. Il se présente sous la forme d'une enquête qui envisage toutes les alternatives. Et en ce qui me concerne, même si je m'étais déjà forgé une opinion, il m'a appris des choses qui m'ont confortées dans ma position.


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- acheter ce livre sur Amazon


4 réactions:

Corentine

J'ai découvert ce livre il y a quelque temps déjà. C'est le premier et le seul que j'ai lu sur ce sujet, qui me tient de plus à cœur.
Chaque jour je mène un combat avec moi-même pour arrêter de consommer de la viande...j'ai considérablement diminué ma consommation, mais je crois que je ne deviendrai jamais la végétarienne que je souhaite.
Ce livre m'a fait beaucoup réfléchir, il aborde la question sans chercher à culpabiliser et c'est appréciable quand d'autres condamnent méchamment les "mangeurs de viande".

Maghily

J'ai ce livre dans ma liseuse depuis un moment mais je ne me suis toujours pas décidée à le lire. Il a l'air intéressant et semble rejoindre d'autres lectures que j'ai pu faire sur le sujet. Tu me donnes envie de me plonger dedans !

Cet été, j'ai lu Antispéciste d'Aymeric Caron : jusque là, j'avais considérablement réduit ma consommation de viande. Depuis lors, j'ai décidé de complètement arrêter. Et curieusement, ce que je regrette le plus, pour le moment, c'est le saumon.

Shaya

Il faudrait que je lise ce texte un jour, il devrait être très instructif vu ce que tu en dis !

Julien le Naufragé

Intéressant. Bien que végétarien depuis 17 ans et peu porté vers ce genre d'ouvrages aujourd'hui, cette lecture pourrait finalement m'intéresser.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...