2 mai 2016

A Beautiful Blue Death, de Charles Finch


Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu de roman policier, alors j'ai craqué pour celui-ci et son décor bien anglais !


Résumé :

Charles Lenox est un détective amateur de l'époque victorienne, un véritable gentleman londonien qui a acquis une certaine réputation après avoir résolu quelques affaires délicates. Quand sa voisine et amie proche, Lady Jane, lui apprend bouleversée le suicide apparent d'une de ses anciennes femmes de chambre, Lenox ne peut pas éviter de se pencher sur l'affaire... et se rend vite compte qu'il s'agit d'un meurtre. Mais qui pourrait vouloir empoisonner une jeune servante dans une maison de bonne renommée, où se déroulera bientôt l'un des plus importants bals de Londres ? 


Mon avis :

Voici encore un audiolivre découvert par hasard à la faveur d'une promotion Audible.  Je profite de toutes les occasions d'obtenir à prix réduits des audiolivres qui sont normalement fort chers et que je consomme de plus en plus vite...  Cette fois-ci, c'est le côté "polar historique" qui m'a séduite. J'imaginais déjà le détective de salon, façon Sherlock Holmes mais en plus sympa, et la voix très polie et bienveillante du narrateur confirmait l'impression que dans ce roman, tout le monde se comporterait comme un parfait gentleman. 

C'est bien l'atmosphère qui se dégage de cette histoire. Charles Lenox en particulier est un homme tout à fait policé, au comportement exemplaire, prévenant auprès des dames, bienveillant envers le domestique, bien installé au sein de la noblesse, et dont le jour le plus difficile dans sa petite vie confortable est celui où il a dû parcourir Londres à pieds sous la neige dans des bottes qui prenaient l'eau. Ca a peut-être l'air peu intéressant, mais en fait c'est plutôt rafraichissant : pas d'effusions de sang, de personnages torturés par le destin, de courses à toute allure après un psychopathe. A la place, on plonge dans la vie facile de ceux qui n'avaient pas de vrais soucis à une époque où chacun avait sa place dans la société. Je n'ignore pas que c'était aussi l'époque que décrivait Dickens, mais ce roman n'est pas là pour nous faire réfléchir, il est là pour nous divertir, et il remplit bien son rôle.  Charles a d'ailleurs un petit côté adorable de vieux garçon attendrissant, et découvrir sa vie privée est un délice.

L'intrigue n'est pas du type "whodunnit" : le lecteur n'a pas les clés pour deviner le meurtrier, c'est la tâche du héros uniquement, et ça évite là aussi de se prendre la tête. D'ailleurs, une des choses qui font le charme de Lenox, c'est sa capacité à avouer qu'il est dans les choux : pendant une bonne partie de l'enquête, il a beau récolter de nouvelles informations, il n'a pas la moindre idée de l'identité du meurtrier ni du mobile. Mais l'intrigue est bien construite, et même quand il ne sait pas, tous les indices qui s'accumulent ainsi que la vie de Lenox, que l'on suit à chaque instant, remplissent les pages et ne laissent pas le temps au lecteur de s'ennuyer.

Au niveau du style, l'époque fait que le vocabulaire et la grammaire utilisés sont gentiment précieux, joliment désuets et en même temps délicieusement classiques. L'accent anglais et la diction parfaite du narrateur ajoutent au plaisir de l'écoute et au dépaysement. 

En résumé, voici un roman très sympathique, reposant et agréable, le divertissement parfait, surtout pour les amateurs de détectives et de romans historiques. J'ai vraiment été séduite par le gentil héros et sa petite vie bien ordonnée, et j'ai enchaîné directement avec le tome suivant de cette série qui, à l'heure actuelle, en compte neuf.


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- la fiche Goodreads du livre 


0 réactions:

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...