18 mars 2016

Un imperceptible vacarme, tome 1 : Lointaines et limitrophes, de Dominique Warfa


J'ai terminé plusieurs livres en même temps cette semaine, il est temps que je vous en parle. Commençons avec un recueil de nouvelles d'un auteur belge que je découvrais pour la première fois.


Résumé :

"Une étrange et lointaine écologie. Un danseur technologiquement possédé. Un vaisseau lancé à la recherche de nouvelles terres, à n’importe quel prix. Une version alternative des tueurs fous du Brabant. Des voyages temporels sous influence chimique, ou pas. Des créatures irréelles qui hantent l’Amazonie. Des plongées dans la virtualité ou au cœur de la mer quantique. Un système automatisé qui ressuscite l’espèce humaine. Les moisissures d’un vieux mur qui prennent la parole. Indisponibles depuis longtemps, ces vingt-quatre nouvelles ont été écrites et publiées à l’origine entre 1976 et 2004, dans les pages de revues ou d’anthologies – entre Bruxelles, Paris ou Montréal. Elles ouvrent sur toutes les versions de l’univers, par les visions du fantastique ou de la fantasy, mais surtout de la science-fiction. Il s’agit d’une science-fiction parfois onirique, mais le plus souvent argumentée – et « dure », comme l’on dit qu’il existe des sciences « dures » ! Ce recueil résume près de quarante ans de vie en compagnie de la SF. Et comme il ne se veut pour autant pas trop proche de l’hommage posthume, il contient quatre textes inédits."
(présentation de l'éditeur)


Mon avis :

J'ai reçu ce partenariat via Livraddict de la part de l'éditeur Multivers Editions qui republie de la littérature de genre au format ebook, et je les remercie pour cette découverte. J'ai été tout de suite attirée par ce recueil de nouvelles de science-fiction : c'était une excellente façon de découvrir un auteur que je ne connaissais pas, belge de surcroit, et je trouve qu'écrire des courts récits dans les littératures de l'imaginaire, quand il faut en quelques pages seulement présenter tout un monde tout en proposant une intrigue, est un exercice particulièrement révélateur du talent d'un écrivain. 

En lisant le résumé proposé par l'auteur, ci-dessus, je m'attendais à un ensemble d'au moins une dizaine de récits assez courts. J'avais négligé le "tome 1" dans le titre : ce recueil est divisé en plusieurs tomes et celui-ci ne contient que "que" six récits. Il faudra que je me plonge dans les tomes suivants pour découvrir les autres nouvelles qui m'avaient alléchées dans le résumé.  C'est pour moi une erreur de la part de l'éditeur, car j'étais curieuse notamment de découvrir cette "version alternative des tueurs fous du Brabant" promise qui ne se trouve pas dans ce volume. Autre petit défaut d'édition : l'absence de table des matières, pourtant très pratique pour naviguer dans les ebooks.

Les six récits que contient ce recueil sont très différents les uns des autres. Dans Un bal sur Tempête on plonge directement au coeur d'un monde très loin dans le futur, sur une planète dont les humains "civilisés" pillent les ressources, repoussant toujours plus loin les autochtones. Il y a un côté écologique dans ce récit, et parallèlement à l'aspect futuristique, on est aussi surpris de retrouver de gros échos historiques : c'est une autre planète, mais c'est aussi un peu (beaucoup) l'Amazonie d'aujourd'hui.  Pourtant le récit est centré sur un bal et sur une jeune femme dans le coma, et il donne aussi une grosse impression de fantastique, ce genre où l'on croise de la cruauté autant que du rêve. Bref, dès le premier récit du recueil, on se rend compte que Dominique Warfa ne limite pas son imagination à un seul genre, qu'il est capable de plonger le lecteur dans un cocktail aux ingrédients très variés, et que ça marche.

Le deuxième récit, La danse de l'aigle, partage avec le premier le thème des autochtones proches de la nature et le petit rappel historique, puisque dans ce monde du futur, le Vatican a retrouvé une grande influence sur la société, en devenant (et ça il fallait l'oser) à l'avant-garde de la recherche scientifique. Le décor est différent, on se trouve haut dans les montagnes et on regarde vers le ciel, mais le fantastique est toujours là, ainsi que le talent de l'auteur pour produire une atmosphère presque poétique. 

J'ai gardé peu de souvenirs du troisième récit, L'éveil.  C'est le plus onirique de ce recueil, et j'ai été assez déroutée par son côté surréaliste. Le quatrième, par contre, m'a marquée parce que c'est de loin le plus long : Plongée profonde raconte l'histoire de Mack, "plongeur" dans un vaisseau chargé d'explorer de nouvelles planètes. Et la "plongée" dont il est chargée ne se fait pas dans un liquide... Je ne vous en dis pas plus, mais voici encore un récit original où l'auteur prend le temps de perdre le lecteur pour le retrouver, où le décor change plusieurs fois, et qui peut être interprété de différentes façons. Je ne suis pas sûre d'avoir été satisfaite par la fin un peu obscure, mais finalement elle reflète probablement la réalité du personnage principal. 

Les deux derniers récits sont plus courts, moins allégoriques, peut-être plus classiques dans la forme : Cruelle création parle de sculptures vivantes et Les lumières de Bellaire d'un amour adolescent. Après nous avoir promené dans des mondes presque ésotériques, le recueil nous ramène doucement sur terre.

Voilà donc ce recueil et les impressions qu'il m'a laissées. Globalement ce que j'ai le plus apprécié finalement, c'est le talent de Dominique Warfa pour construire une atmosphère : chaque histoire est totalement différente, dans le fond comme dans la forme, le contexte ou le genre, certaines sont très courtes, et pourtant en quelques pages seulement, parfois quelques paragraphes, on entre dans son monde à cent pourcents. Ce recueil m'a définitivement donné envie de découvrir les autres nouvelles qu'il a écrites et ce fut un vrai plaisir de le découvrir, récit par récit.


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre 
- le site de Multivers Editions
 

1 réactions:

Julien le Naufragé

Lu également avec plaisir pour ma part. Je dois encore rédiger mon avis, ce qui ne sera pas facile étant donné que je l'ai lu il y a quelques mois maintenant.
Par ailleurs, Dominique Warfa est un personnage bien sympathique à rencontrer et à découvrir. Il faut que je prenne le temps de me plonger dans le deuxième tome de ses nouvelles.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...