16 septembre 2015

Le crime de l'Orient Express, d'Agatha Christie


Je suis passée par une courte période "polars" cet été, au cours de laquelle j'ai redévoré un des grands classiques du genre : Le crime de l'Orient Express !


Résumé :

Hercule Poirot, de retour d'une mission au Moyen-Orient, a un peu de mal à trouver une place à bord de l'Orient-Express, le train qui rallie Istanbul à Paris. Une fois à bord, M. Ratchett, un passager désagréable, souhaite l'engager après avoir reçu des menaces de mort. Poirot refuse... et la nuit suivante, M. Ratchett et assassiné dans sa cabine. Au moment du meurtre, le train était immobilisé par la neige ; personne n'a pu y entrer ni en sortir. Et pourtant, chacun des voyageurs semble avoir un alibi...


Mon avis :

Après avoir lu "Le cadavre dans la bibliothèque", j'ai voulu retenter l'expérience "Agatha Christie" avec un de ses romans les plus célèbres. Curieusement, j'avais tout oublié de cette intrigue pourtant assez mémorable. Je m'y suis donc replongée avec un esprit crédule.

Je ne peux dire qu'une seule chose : quel plaisir ! Quelle intrigue réussie !  Je défie quiconque de résoudre ce mystère avant de lire la fin. Il y a bien quelques indices qui poussent dans la bonne directement, et il est vrai que sur certains détails l'auteur triche un peu en ne dévoilant pas certaines choses que le lecteur (actuel) ne peut deviner seul... mais au final ça reste un "whodunnit", ce genre de mystère où le lecteur a toutes les cartes en main et où, en théorie, nous devrions être capables de faire les mêmes déductions que le héros. Sauf que cette fois-ci, la solution est innovante et je doute que beaucoup de lecteurs songeraient à l'envisager.

Je m'étais plainte dans ma chronique du "Cadavre dans la bibliothèque" que les personnages étaient caricaturaux. Ils le sont aussi ici, mais de façon moins prononcée. Ici, on sort de la société typiquement anglaise puisque le train est moyen de transport forcément international. Même les différentes classes sociales sont représentées, car les (forcément riches) passagers voyagent avec leurs domestiques et les employés de la compagnie ferrovière. Et dans ce huis-clos où tout le monde peut être coupable, chaque personnage a son importance.

L'intrigue est minutieusement calculée, très détaillée, au point qu'un diagramme du wagon indispensable à la compréhension figure dans le roman. C'est un roman qui a dû nécessiter une bonne dose de réflexion pour que tous les détails s'embriquent parfaitement. Car non seulement nous avons un mystère apparemment insoluble, mais en plus un meurtre qui n'est expliqué qu'en tenant compte de certains changements de plans...

Bref, voilà un roman policier parmi les meilleurs. Le style est comme d'habitude chez Agatha Christie assez quelconque, et les personnages ne sont pas particulièrement explorés, mais c'est un roman que l'on appréciera pour son intrigue époustouflante et pour un bon moment de mystère !


Pour en savoir plus :

2 réactions:

Anna

Je suis bien d'accord avec toi ! J'ai lu Agatha Christie qui était dispo dans la bibli municipale en gros volumes de deux ou trois romans chacun il y a des années, et je crois me souvenir que "Le crime de l'Orient-Express" a été un de mes favoris à l'époque.

Thalia

J'ai lu ce titre, ya des années avec un autre de ses titres célèbres (Meurtre sur le Nil je pense), et je les avais adoré. J'aimerais d'ailleurs les relire car je ne m'en souviens plus très bien, et pour le plaisir de lire un Agatha même. :)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...