29 mai 2015

L'attentat, de Yasmina Khadra


J'ai beaucoup de chroniques de retard, et je peux déjà vous dire qu'il n'y a pas une seule déception parmi elles. Commençons par ce roman puissant qui nous parle d'un sujet d'actualité...


Résumé :

Le docteur Amine est un modèle d'intégration : Arabe issu d'une famille pauvre, il est devenu chirurgien réputé, a pris la nationalité israélienne et vit à Tel Aviv une existence heureuse avec son épouse, entouré d'amis juifs et arabes. Jusqu'au jour où un attentat dans un restaurant proche fait de nombreux morts et où on l'appelle pour identifier le corps de la kamikaze : il s'agit de son épouse. La vie d'Amine bascule, il n'y croit pas, ne se doutait de rien... et il vaut comprendre, à tout prix. 


Mon avis :

J'ai entendu parler de ce livre il y a déjà longtemps, c'est peut-être le plus connu des romans de Yasmina Khadra, que j'ai découvert avec sa longue nouvelle "La part du mort". Alors que je cherchais un roman du genre contemporain pour le challenge "Un genre par mois", j'ai vite pensé à celui-là : non seulement il est contemporain mais il aborde un thème carrément d'actualité, même s'il a été publié il y a déjà 11 ans. 

Ce thème, c'est celui de la haine entre Israéliens et Palestiniens. L'intrigue amorce un point de vue parfait, à la fois prenant, original, intriguant, et qui ouvre directement la possibilité de confronter les points de vue des deux factions. C'est exactement ce que j'espérais et sur ce point-là je n'ai pas été déçue : l'auteur nous oblige à passer d'un extrême à l'autre de façon surprenante. Au départ, on ne peut que partager l'horreur et l'incompréhension du narrateur face à l'attentat meurtrier. Comment une femme aimée et choyée, apparemment parfaitement intégrée dans la société qui l'a adoptée, a-t-elle pu sacrifier sa vie pour tuer des innocents ?  Avec le narrateur nous vivons l'horreur, l'apathie, la perte de repères, la vengeance d'un entourage qui le considère comme un complice. Puis l'enquête commence : il choisit de remonter vers ses racines et celles de son épouse pour retrouver ceux qui l'ont endoctrinée. Et petit à petit, il nous emmène vers un autre point de vue, d'autres victimes, une autre source de haine. Même s'il est difficile de prendre parti, même si la violence ne peut pas être excusée, ce roman permet de prendre conscience de la façon dont la haine amène la haine et de l'horrible cercle vicieux dans lequel vivent ces populations qui s'entre-déchirent. C'est une façon extraordinaire de donner une réalité aux actualités dont on entend beaucoup trop régulièrement parler. 

Mon problème avec ce livre, c'est qu'il s'agit d'un sujet hautement émotionnel qui est traité avec une froideur un peu déroutante. Le narrateur perd en quelques minutes tous ses repères, toutes ces certitudes, il souffre terriblement et ses décisions sont plus instinctives que logiques, ce que je peux comprendre, même si à certains moments son manque de clairvoyance m'a semblé surprenant. Ce qui m'a vraiment gênée, par contre, c'est que sa conduite émotionnelle et erratique s'accompagne d'une narration très précise, voire un peu froide dans ses descriptions. Il est confus dans ses réflexions et ses décisions, mais il est très clair dans ce qu'il nous raconte, il sait nous expliquer les réactions de son entourage, retracer l'histoire des personnages que l'on rencontre, et décrit tout ce qui lui arrive avec une précision surprenante pour quelqu'un qui est complètement perdu. Ce contraste m'a dérangée : il parle de son expérience terrible avec un détachement qui le rend beaucoup trop froid. 

Ceci dit, la relation avec le style narratif est quelque chose de très personnel ; il n'y a pas de doutes que c'est bien écrit (malgré quelques coquilles dans mon édition) et à nouveau Yasmina Khadra ne m'a pas déçue. Et puis le sujet et la façon dont il est abordé, le tour de magie que s'offre l'auteur en nous présentant deux points de vue irréconciliables, tout ça rend ce roman unique, un très bel effort d'humanisme. Il fallait beaucoup de cran pour s'attaquer à un sujet aussi sensible. Je recommande chaudement ce roman et je suis heureuse de l'avoir enfin découvert !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- l'avis de Frankie, qui l'a beaucoup aimé et en parle différemment de moi
- acheter ce livre sur Amazon



1 réactions:

Frankie

On en parle différemment certes mais je suis ravie que cette histoire forte t'ait plu.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...