19 octobre 2014

Le Cycle des Princes d'Ambre, tome 01 : Les neuf Princes d'Ambre, de Roger Zelazny


J'ai un peu de retard dans la publication de mes chroniques et c'est pourquoi je ne vous parle que maintenant de la lecture de septembre au Cercle d'Atuan ; un roman de fantasy assez surprenant !


Résumé :

Lorsqu'il se réveille à l'hôpital, il ne se souvient de rien, pas même de son nom. Il sait juste qu'il a eu un accident de voiture et que depuis lors on le drogue pour le garder prisonnier. Il s'enfuit et se rend à l'adresse de celle qui a affirmé être sa soeur et a ordonné qu'on le garde à l'hôpital. De bluff en coups de poker, il apprend qu'il s'appelle Corwyn, qu'il a 8 frères et 5 soeurs tous rivaux les uns des autres, et qu'il est prince d'un monde origine, Ambre, dont notre monde n'est qu'une ombre...


Mon avis :

Je prends toujours plaisir à rédiger moi-même un résumé du livre qui corresponde à ce dont je me souviens. Parfois ça me permet aussi de comparer mon impression avec le résumé que j'ai lu en quatrième de couverture ou avant de commencer ma lecture. Voici celui de "Les neufs princes d'Ambre" que j'ai eu sous les yeux cette fois-ci :
Ambre est un royaume médiéval ; comme tous les autres il possède une capitale, un palais, une cour, une famille royale et des intrigues. Mais Ambre est aussi bien plus : lieu mythique considéré comme le centre de l'univers. Seul lieu réel, tous les autres n'en sont qu'un reflet, dans l'ombre, comme la Terre. Considérée comme très intéressante par la plupart des princes d'Ambre, elle leur sert de résidence secondaire, voire de cachette. Car la vie d'un prince ou d'une princesse n'est pas de tout repos. Seuls dépositaires du pouvoir quasi divin de se déplacer entre les mondes, ils n'en restent pas moins humains : au mieux rivaux, ils sont le plus souvent ennemis jurés. En effet, depuis la disparition mystérieuse d'Obéron, le père de cette grande famille, le trône est vacant et la succession des plus agitée.
Avouez qu'on dirait presque un roman tout à fait différent, pas vrai ? Le deuxième résumé est également correct mais il dévoile toute une série d'informations que le lecteur n'apprend qu'en cours de lecture, et encore, s'il arrive à les interpréter correctement...

Car j'ai trouvé ce roman un peu compliqué ; on suit assez facilement les péripéties de notre héros mais le monde dans lequel il évolue est complexe et seulement dévoilé en partie. Mon impression était de baigner dans une réalité qui ressemble à un rêve, ce genre de rêve où les évènements semblent logiques, mais d'une logique étrange, qui nous échappe un peu. Cette impression a été renforcée par une narration qui laisse peu de place aux sentiments ; les aventures sont réelles mais, à quelques exceptions près (vers la fin), aucun des personnages n'a l'air de réellement ressentir quoi que ce soit. Tout comme dans certains rêves, on assiste aux évènements sans vraiment s'y impliquer.

Ce qui n'empêche pas de vivre une histoire pleine d'aventures et de rebondissements, même si les tenants et aboutissements nous échappent un peu. Certains passages sont impressionnants, très visuels et pleins de suspense. L'auteur a visiblement une imagination débordante et un tome n'a pas suffit pour nous dévoiler toutes les facettes du monde d'Ambre, mais il nous donne un bon échantillon de sa capacité à créer des aventures enchantées et marquantes.

Un petit détail à noter, un défaut assez dérangeant : j'ai eu l'impression que la traduction n'était pas terrible. Le cas le plus flagrant est le fait qu'un personnage puisse "contrôler le temps", alors qu'en fait il contrôle la météo. Mais certaines conversations n'avaient pas l'air très naturelles non plus. 

Voilà donc un roman que j'ai été particulièrement contente de lire en compagnie des membres du Cercle d'Atuan ; certains sont de grands fans de l'auteur et ont pu répondre à mes questions. C'était une lecture intéressante mais je dois avouer que je ne suis pas suffisamment conquise que pour me jeter sur le deuxième tome de cette série. Je crois que c'est la narration un peu superficielle qui m'a empêchée de m'immerger dans l'histoire. Et puis un roman, même de fantasy, qui ne donne pas toutes les clés nécessaires pour comprendre le monde dans lequel l'intrigue se déroule me frustre un peu. Mais celui-ci m'a à nouveau permis de me rendre compte à quel point la littérature fantasy/fantastique est riche de styles et d'intrigues très différents les uns des autres. 


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- les avis de mes co-lecteurs : Lorkhan, plus enthousiaste que moi, Vert, qui parle de la saga au complet, et Rose, qui a envie de poursuivre la série, Lune, qui a vu les mêmes défauts que moi.
- acheter ce livre sur Amazon

2 réactions:

Lorhkan

Pas simple au début, en effet !
Après, ça va très vite, tout s'enchaîne, et je me suis rapidement retrouvé... au bout du cinquième tome ! Ils se suivent tous et ont finalement plus l'allure d'un seul et unique gros roman...

En tout cas, j'ai trouvé ça très enlevé, plein d'imagination, parfois très machiavélique. Mais là encore, je parle des cinq tomes (qui constituent le cycle de Corwin) dans leur ensemble. Je ne regrette pas cette lecture commune, bien au contraire ! ;)

Anonyme

Ah, l'intégrale en anglais est dans ma liste de départ du challenge ABC 2015... Je l'ai lu jeune. C'est du très très bon même s'il faut s'accrocher au début pour saisir les tenants et aboutissants. Mais c'est passionnant. Et c'est machiavélique comme la vie.

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...