26 juillet 2014

Le retour des Highlanders, tome 1 : Le gardien de Margaret Mallory


Pour une fois, je m'aventure dans un genre qui ne m'est pas familier : la romance ! 


Résumé :

"Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche."


Mon avis :

Si vous suivez un peu mes aventures littéraires, vous devez savoir que je ne suis pas très romantique et, a priori, pas du tout amatrice de romances. Mais je suis aussi opposée à l'idée de me laisser guider par mes préjugés et toujours prête pour de nouvelles expériences, même dans les genres qui ne sont a priori pas mes préférés. Alors quand Thalia et Iluze m'ont très, très chaudement recommandé la série des Highlanders, je me suis dit que c'était l'occasion de donner à nouveau sa chance à la romance, surtout enveloppée dans un contexte historique un peu hors du commun : celui des clans écossais !

Alors, le résultat ? J'ai bien peur de briser un peu l'enthousiasme autour de ce livre (je n'ai pas trouvé de blogueuse qui ne l'ait pas adoré) mais... je ne suis vraiment pas convaincue. Pour ce qui est de la romance, cette histoire m'a paru avoir une intrigue construite sur le modèle hollywoodien : on sait dès le début comment ça va finir, la seule ombre de surprise c'est de savoir exactement quelles embuches les héros trouveront sur leur chemin. L'auteur fait beaucoup d'efforts pour les multiplier, ces embuches, ça m'a vite semblé assez artificiel. Les personnages m'ont parus assez fades et stéréotypés, j'ai même trouvé le héros masculin, oserai-je le dire ?... particulièrement idiot (et là j'attends de pied ferme l'attaque des lectrices en colère...). L'amour dans le couple principal est basé principalement sur l'attraction physique, il manque vraiment de profondeur. Il y a d'ailleurs pas mal de passages érotiques pour pimenter un peu l'affaire et ils sont joliment écrits, mais je m'ennuie vite avec ce genre de choses et j'ai allègrement sauté la plupart d'entre eux, je dois bien l'avouer. Bref, la romance ne m'a pas touchée du tout ; j'ai de loin préféré la tendresse décrite dans "L'amour aux temps du choléra", un roman dont la sentimentalité m'avait vraiment mis les larmes aux yeux. 

L'autre aspect marquant de ce roman c'est son aspect historique. C'était sympa de placer cette histoire dans l'époque troublée des guerres de clans écossais, mais je n'ai pas vraiment été transportée sur place. Il ne suffit pas de placer quelques armes exotiques dans les mains des héros, de leur donner des noms qui commencent par Mac et de les habiller en jupettes pour en faire des Ecossais. Les héros parlaient, pensaient et se comportaient comme des personnages modernes et en changeant un peu quelques détails ont aurait pu les transporter dans une guerre de clans des faubourgs de n'importe quelle ville, par exemple. Il est vrai que mon impression est ici aussi influencée par mes lectures récentes : Le trône de fer m'avait véritablement transportée à une autre époque et m'avait paru beaucoup plus réaliste et "historique" que ce roman-ci (le comble puisqu'il s'agit de fantasy !).

Je dois avoir l'air de descendre ce livre sans pitié et pourtant, je l'ai lu en deux jours. Alors, qu'est-ce qu'il reste ? L'aventure, bien sûr ! L'histoire est facile à lire et pleine de rebondissements et d'action concernant les guerres de clan. Ici aussi c'est un peu cousu de fil blanc et ne m'a pas vraiment fait frémir de peur pour les héros (ils sont trop beaux et trop gentils pour qu'il leur arrive quoi que ce soit de sérieux) mais j'étais au moins curieuse de savoir comment ils allaient s'en sortir. 

Voilà donc un roman qui m'a aidée à me vider l'esprit pendant une semaine particulièrement éprouvante, mais je suis restée de marbre face à ses aspects romantiques et historiques. Je ne pense pas être vraiment le bon public pour ce genre d'histoires, ce n'est pas bien grave !  J'espère juste que Thalia et Iluze ne m'en voudront pas  :)


Pour en savoir plus :
- les avis de Thalia et d'Iluze, pour compenser un peu pour le mien...
- acheter ce livre sur Amazon 


Ceci est ma participation de juillet pour le challenge d'Iluze !


8 réactions:

Thalia

Nan mais si tu compares avec des livres qu'il faut pas comparer hein! Bon au moins tu n'as pas totalement détesté ... c'est déjà pas mal. Ça aurait pu être pire ;)

Nathalie

Je ne peux pas m'empêcher de comparer, désolée, et du coup plus je lis plus je suis difficile... Mais oui comme tu dis je n'ai pas détesté, sinon je ne l'aurais pas lu en deux jours. Et il est bien tombé, c'était pendant une semaine très exigeante, ça m'a permis de me relaxer à fond :)

Thalia

Et ben j'ai aussi cette impression de devenir de plus en plus difficile. Pour les romances, je sais que je suis difficile à la base. Pour ce qui est des autres genres, j'essaye bien que ce n'est pas toujours facile, d'essayer de ne pas comparer avec d'autres. Mais c'est pas toujours facile dès qu'il peut avoir des points de comparaison,

Tu comptes lire la suite? J'avais oublié de te le demander quand on s'est vues :p

Iluze

Non, non, on ne t'en veux pas.

Bizarrement, même si j'ai vraiment adoré ce premier tome, je te suis complètement concernant les bémols que tu soulèves. Mais rien à faire, j'ai été charmée et j'avais dévoré ce roman tout cru ^^.

Mais ce que tu reproches à cette romance, je suis certaine que tu ne le retrouveras pas dans Un jour de David Nicholls si un jour tu t'y mets. Là, l'attraction physique n'est pas du tout au coeur du récit (les héros se balançant parfois des remarques sur leurs défauts). Bref, si un jour, tu as envie de retenter un truc, je te conseille plutôt ça.

Nathalie

@Thalia : non je ne pense pas que je lirai la suite, il y a tellement de choses que j'ai très envie de lire, je ne pense pas avoir le temps d'en consacrer à une série qui ne me tente pas plus que ça... Mais sait-on jamais :)

@Iluze : merci pour ta compréhension :) De mon côté je comprends qu'on puisse aimer, je ne suis juste pas assez romantique que pour passer par-dessus les défauts que j'y vois. Pour "Un jour" de David Nicholls, je le note ; tu commences à me connaître, si tu dis que je pourrais aimer, il faut que j'essaie :)

Thalia

Un jour est dans ma PAL mais pas encore su le caser ... comme tant d'autres livres snif. Mais je désespère pas. D'ailleurs Nath, si tu l'acquières et que je l'ai pas encore lu on peut essayer de se faire une LC ... sait-on jamais x)

Freelfe

Une des premières romances que j'ai lu et que j'ai apprécié ! Sans être un coup de coeur, j'avais beaucoup apprécié cette histoire détente et sans prise de tête =)

Mypianocanta

Je n'avais pas adoré mais m'étais bien divertie avec cette romance.
Par contre, je ne pense pas qu'il n'y ait que le physique, après tout les personnages se connaissent depuis fort longtemps et je pense qu'ils ont de vrais sentiments bien cachés sous leurs carapaces respectives.
Entièrement d'accord avec toi pour le contexte historique un peu léger mais ce n'est pas vraiment le principal ici.
Bref, je pense avoir été moins enthousiastes que beaucoup mais beaucoup plus que toi ;)

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...