5 mars 2014

Cristal qui songe, de Theodore Sturgeon


Voici encore un roman que j'ai découvert sans rien en savoir, pour la seule raison qu'il faisait partie du challenge "chefs d'oeuvre de la SFFF" dans la catégorie "fantastique".  Et j'aime bien les surprises qui me surprennent vraiment !


Résumé : 

Lorsqu'il est renvoyé de l'école, à huit ans, Horty est aussi obligé de fuir sa famille d'adoption après une punition particulièrement cruelle. Il emmène avec lui son seul jouet d'enfance, un diable dans sa boîte aux yeux de cristal, et trouve refuge dans une troupe de "monstres" qui s'exhibent dans un cirque. Mais sans le savoir, Horty est un petit garçon très spécial et en grand danger...


Mon avis :

Parfois, j'ai envie de classer mes lectures en catégories : "coup de coeur", "ancien classique qui a mal vieilli", "bon divertissement", "fait réfléchir", "ambiance inimitable"... Mais il me faudrait beaucoup trop de catégories pour refléter toutes les nuances de mes impressions de lecture. En tous cas, celle-ci se trouverait dans la catégorie "lecture déroutante mais immersive". Déroutante, oui, car je ne sais pas trop vous dire si j'ai aimé ou pas, mais il m'a en tous cas fait passer quelques heures dans une atmosphère très étrange. 

Le côté "déroutant" découle de l'intrigue vraiment très spéciale. D'un côté j'ai beaucoup apprécié l'imagination de l'auteur et l'originalité de son monde fantastique, autour de ces "cristaux qui songent"; il nous le dévoile avec une lenteur calculée qui ménage un suspense vraiment sympathique et plusieurs surprises en cours de lecture. Mais d'un autre côté, j'ai aussi trouvé toute cette histoire de cristaux particulièrement compliquée et je ne suis pas sûre d'avoir saisi toutes les subtilités. Il m'a même semblé que certaines parties manquaient un peu de logique. Car oui, il peut (et à mon avis, doit) y avoir une certaine logique dans le fantastique... Et puis j'ai trouvé un peu déroutant le fait que le côté fantastique de cette histoire ne se limite pas aux cristaux et à ce qui y est lié ; on a par exemple des personnages capables de lire dans les pensées, sans plus d'explication, dans un monde qui en-dehors de ça est plutôt classique. Là aussi, mon côté logique a un peu sursauté.

Mais ce qui m'a le plus marquée dans cette lecture, c'est le côté immersif. L'atmosphère créée est très spéciale, à la fois tendre et cruelle, glauque et rêveuse. En fait, en refermant le livre, une formule m'est venue en tête : c'est comme une histoire d'horreur racontée avec de jolies poupées. Les personnages sont très particuliers, divisés entre les très gentils et les très méchants, un peu comme les marionnettes d'un théâtre. En plus de ça, beaucoup d'entre eux sont particuliers d'un point de vue physique (nains, géants,...) et évoluent dans le monde bariolé du cirque. Il y a beaucoup de tendresse, de dévouement et d'amour, mais aussi beaucoup de cruauté narrée avec une sorte de froideur légèrement surréaliste qui fait froid dans le dos : des coups, des meurtres, des mutilations, mais sans qu'au final ça "laisse de traces" - les morts et les coups sont oubliés, les mutilations réparées, les personnes qui assistent à tout ça ne semblent pas traumatisées. Il y a aussi beaucoup de torture utilisée comme un mode de communication... C'est très, très étrange, et bizarrement immersif. 

Voilà, au final c'est une lecture déroutante mais c'est une expérience très spéciale que je suis vraiment heureuse d'avoir vécue. Ce roman ne ressemble à aucun autre que je connaisse et j'aime quand un livre me fait cet effet, c'est tellement rare !

Et j'avance d'une étape dans le challenge "Chefs d'oeuvre de la S.F.F.F." en clôturant ma participation pour le genre "Fantastique" !


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- l'avis de Tigger Lilly, qui vous propose quelques informations supplémentaires et des extraits
- acheter ce livre sur Amazon


9 réactions:

Iluze

Il fait partie des grands classiques de la SFFF que j'aimerais découvrir :).

Nathalie

N'hésite pas, il est un peu déroutant mais intéressant !

Milo Dubois

Il me tente assez.

Thalia

L'ambiance particulière a l'air sympathique, et comme Iluze le souligne c'est un classique ... qu'il faudrait avoir lu ... à découvrir donc ^^

Nathalie

Celui-là je ne peux pas promettre que tu aimeras Thalia, mais ça vaut le coup d'essayer, il est vraiment étrange !

Thalia

Dans le genre étrange, il y a Dick aussi qui te fait tourner en bourrique mais il le fait d'une manière où le lecteur y prend plaisir ... même si au final tu n'es pas sur d'avoir compris. x)

Enfin, je dis ça mais j'en ai lu que un de Dick :p

Nathalie

J'ai lu "Le maître du haut-château" de Dick, d'ailleurs la chronique est prête et attend d'être publiée depuis un mois :D Mais c'est moins étrange quand même, il y a beaucoup de mystère à la fin (et c'est frustrant je trouve) mais le monde est plus connu si je puis dire. Là, ces histoires de cristaux, c'est carrément différent, presque difficile à se représenter. C'est vraiment du fantastique. Non, faut le lire pour comprendre :D

Mortuum

Je participe aussi à ce challenge, je n'ai pas encore checké la partie fantastique, vu que je le fais surtout pour la SF. Mais ton avis m'a donnée envie de le lire par son côté bizarre et immersif. Ça tombe bien je suis à la recherche de lectures différentes !

Nathalei

"Bizarre et immersif", c'est tout à fait ça !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...