10 juillet 2012

Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir, de J. Heska


Vous faites partie des gentils qui se font toujours avoir ?  Vous en avez marre de tous ces méchants qui profitent de vous ?  Découvrez Jérôme, votre sauveur !


Résumé :

Jérôme est un véritable looser qui attire les moqueries et la condescendance. Tout le monde l'utilise, personne ne le respecte : ni ses collègues, ni sa petite amie. Il n'a pas d'amis, à part peut-être Etienne, le geek naïf de son entreprise. Jusqu'au jour où il commence à mettre ses pensées sur papier et se retrouve, presque par accident, avec un plan d'attaque qui permet aux gentils de ne plus se faire avoir par les méchants.  Et le voilà bientôt l'involontaire créateur d'une nouvelle philosophie qui va révolutionner le monde.


Mon avis :

L'auteur, J. Heska, je le connais depuis longtemps via ses petites chroniques "Un monde idéal". Il y raconte, en quelques phrases, des situations toutes plus étranges les unes que les autres dans des mondes où un élément essentiel a été modifié. Il y a des situations comiques, d'autres affreuses, beaucoup d'entre elles sont au fond une façon de dénoncer les problèmes de notre monde, toutes sont extrêmement originales.  Par conséquent, quand j'ai appris que J. Heska avait publié un (en fait, deux) livres, je m'attendais à quelque chose d'assez court, de très original et à une certaine critique sociale en filigrane.


Je ne me suis pas trompée, et tant mieux. Ce roman est court, prenant et original, dans le fond et dans la forme. En ce qui concerne la forme, on commence avec un petit "teaser" sympathique : des extraits de textes (articles, discours,...) de la philosophie développée par Jérôme et qui permettent de voir l'importance qu'elle prend au fil des années futures. La suite est une retranscription du journal de Jérôme, un homme ordinaire persécuté par son entourage. "Persécuté" est bien le mot qui convient, car le manque de civilité et de gentillesse de ses collègues ou de sa petite amie ressemble plus à de la cruauté qu'autre chose. C'en est presque exagéré et on se demande comment il en est arrivé là ; peut-être parce qu'il a tellement tendance à considérer que tout ce qu'on lui inflige est de sa faute ?

Une fois plongés dans son histoire, la suite vient très vite et je vous laisse la découvrir. Elle est à la fois logique (comment personne n'y a-t-il songé avant ?), magique (une bonne idée qui pour une fois devient extrêmement populaire, très vite), et un peu effrayante. Je suis un peu comme Jérôme qui est vite épouvanté par les conséquences de sa bonne idée telle qu'elle est reprise par ceux qui y croient. Ca aurait pu tellement mal tourner !  Je ne veux pas vous en dire plus, mais il y a un peu de conte de fée dans la façon dont cette histoire se déroule finalement.

C'est ce que j'ai le plus apprécié dans ce livre, avec son originalité : le côté conte de fée moderne où, enfin, les "gentils" trouvent une parade pour contrer les "méchants" et au final changer le monde. Vous et moi, lecteurs, nous sommes tous un peu comme Jérôme : nous n'en pouvons plus de ces gens qui ne pensent qu'à leur nombril et se comportent comme si tout leur était dû, ces gens qui salissent, volent, font trop de bruit, sont désagréables avec leur entourage, rabaissent les plus faibles et marchent sur la tête de tous ceux qui peuvent leur servir d'une façon ou d'une autre. Quel plaisir, quelle jubilation que de voir Jérôme et ses acolytes enfin rétablir l'égalité !  Rien que pour ça, les pages se dévorent avec l'avidité de la victime qui attend son sauveur.  J'ai donc dévoré ce livre (pas très long il est vrai) en une soirée.

Un petit point négatif peut-être ?  Chaque court chapitre est précédé d'une petite phrase "La vie c'est comme...". Elles sont parfois amusantes, quasiment toujours assez négatives, beaucoup sont originales, mais elles m'ont vite lassée. Question de goût je suppose. Mallou par exemple les a beaucoup appréciées.

En fait, ce que j'aimerais vraiment maintenant, c'est que l'auteur donne une suite à cette histoire en nous offrant le véritable manuel du mouvement cimondiste. On a eu droit à l'histoire de sa naissance et à quelques extraits de l'encyclopédie cimondiste (ne les ratez pas, ils sont en annexe du roman), mais ça n'a fait qu'exciter ma curiosité !  Je voudrais connaître plus en détail les grandes lignes de l'histoire du mouvement, la façon dont il a conquis le monde, l'évolution de ses préceptes, des exemples d'applications pratiques réussies ou ratées, tout ça. Je l'imagine sur le mode historico-romancé, présenté comme un livre de référence imaginaire, un peu comme le Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks (que je n'ai pas lu, notez bien).  Voilà qui compléterait à merveille ce roman !

En résumé : s'il y a un "méchant" dans votre entourage, lisez ce roman, il vous fera du bien. Et sinon... lisez-le quand même parce que c'est probablement vous, le méchant. 


Pour en savoir plus :
- la fiche Bibliomania du livre
- le site de l'auteur
- la page Facebook du livre
- acheter ce livre sur Amazon en version papier ou en version ebook
- le second roman de l'auteur (dans un autre genre) : "On ne peut pas lutter contre le système"



7 réactions:

Aniouchka

Tu as écris là une bien belle chronique.
J'ai moi aussi adoré ce roman que j'ai dévoré en une soirée ! Tu as tout à fait raison, il y a un côté jubilatoire pour le lecteur de voir enfin Jérôme et les gentils triompher et prouver qu'être gentil, ce n'est pas forcément être un looser !
Par contre, j'ai particulièrement aimé les petites phrases "La vie c'est comme" qui m'ont beaucoup fait rire :)

Nathalie

Oui on dirait bien que c'est une impression purement personnelle que j'ai eue à propos de ces petites phrases... Mais dans l'ensemble on est d'accord alors :)

J. Heska

Quelle belle chronique effectivement (aussi bien que celle d'Aniouchka ;-) ) ! Plus sérieusement, merci beaucoup, cela me fait très plaisir :-)

J'aime beaucoup la façon dont vous définissez le roman ("Conte de fée moderne"). C'est effectivement un peu le cas, car le cimondisme restera utopique (et de toute manière, il a quelques inconvénients ;-) ), mais voir sa création et son développement à travers les yeux de Jérôme nous permet de nous interroger sur notre propre société.

En tout cas, l'idée de la suite sous forme d'un roman historique est très intéressante ! A creuser ;-)

Pour les petites phrases en début de roman, les avis sont assez partagés, certains aiment, d'autres moins :-) Mais elles ne laissent jamais indifférentes !

Hop, j'en profite également pour honteusement étaler ma publicité. Le roman est disponible ici pour ceux qui le souhaitent : http://www.amazon.fr/Pourquoi-gentils-feront-avoir-ebook/dp/B008E0ASA0/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1341941096&sr=8-1

Et puis il y a mon second roman, "On ne peut pas lutter contre le système", dans un genre complètement différent ;-) : http://www.amazon.fr/peut-lutter-contre-syst%C3%A8me-ebook/dp/B007Z46FYE/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1341941151&sr=1-1

Merci encore et à bientôt !

Nathalie

J'ai ajouté les liens dans l'article :)

Thalia

Tu donnes bien envie avec cette chronique, déjà le titre interpelle en soi, mais ta chronique convaincrait n'importe qui je pense de se plonger dedans ...

Nathalie

Tant mieux ! C'est une lecture parfaite pour cet été :)

Lizouzou

J'ai eu la chance de le lire et j'ai beaucoup aimé également ! :)
A recommander et conseiller autour de soi !

Votre commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...